¤..Happy Ending..¤

Forum d'Aide au RPG et au Français
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG

Aller en bas 
AuteurMessage
Lovely.Snail
¤ Brise Printanière ¤
Lovely.Snail

Féminin Nombre de messages : 55
Age : 31
Niveau de Français : Niveau 6
Coup de coeur : Dr House, Wall•E
Date d'inscription : 13/09/2008

Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG Empty
MessageSujet: Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG   Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG Icon_minitimeSam 31 Jan - 21:45

Bonjour ! Voici enfin une candidature... Ce fut long, mais finalement, la voilà !
Bonne lecture ! ^^



Poste demandé Maître RPG

Niveau : 6 en RP et 6 en français.

Motivations
Là, je suis un peu embêtée car Ecundemi a déjà dit le fond de ma pensée dans sa candidature pour devenir Maître~RPG. Quand j’ai vu l’ouverture de Happy Ending sur Kawai RPG, je lui en ai parlé et on en a pas mal discuté : l’idée nous a paru excellente. On a en effet eu pas mal de fiches sur mon forum qu’on a dû refuser car elles n’étaient pas au niveau. Pourtant, pour la plupart, les joueurs qui se présentent sont enthousiastes, attentifs et essayent de corriger leurs fiches en fonction des critiques qui leur sont faîtes. Alors on a quelques remords à les refouler, ces pauvres joueurs. Il nous a donc semblé que HE était la solution à ce problème : il suffit de rediriger les joueurs intéressés vers Happy Ending. Là ils pourront améliorer leur niveau de RP et de français et espérer jouer sur des RPG de haut niveau. Il y a peut-être quelques autres forums d’aide au RP, mais HE me semble être le plus complet. =)
J’aimerais m’impliquer autant que possible sur HE… Mais le RP est ce qui me plait le plus. Je suis particulièrement enthousiaste à l’idée de partager mon expérience avec de gentils petits joueurs. ^.^ Et c’est là où je me sens le plus à mon aise. J’ai déjà hâte d’avoir un élève pour lui faire quelques exercices. =3
Par ailleurs, je pense qu’être Maître~RPG peut se révéler très instructif. Ça va m’inciter à réfléchir sur le RP et progresser encore… Bref, c’est tout bénéf’ ! ^^

Expérience
Alors, si je ne me trompe pas (ça veut dire que je suis sans doute complètement à côté de la plaque, si on considère ma mémoire de poisson rouge), je fais du RP sur forum depuis un peu plus de 3 ans. Et j’ai commencé petit, très petit. J’ai retrouvé récemment mon tout premier post de RP et il faisait à peu près quatre lignes… Il faut dire que je ne voyais pas vraiment un intérêt littéraire au RP à cette époque, même si j’écrivais déjà depuis longtemps (la première histoire que j’ai rédigé de moi-même, je m’en souviens bien, j’ai dû la lire à mes camarades de classe sur la demande d’une institutrice, je devais avoir environ 9 ans). Petit à petit, je me suis rendue compte que c’était la même chose qu’écrire une histoire comme j’avais l’habitude de le faire et je me suis appliquer à enrichir mes posts de RP en décrivant les sentiments de mes personnages, leur apparence, leur façon de se tenir et de bouger, l’environnement dans lequel ils évoluent, l’ambiance et l’action… Et ensuite j’ai voulu améliorer mon style, chercher de nouvelles formulations, de nouvelles images. Et voilà où j’en suis. =)
J’ai fait pas mal de forums pendant trois ans et demi, sans compter ceux que j’ai moi-même créé… Je n’ai sans doute pas exploré tous les domaines, mais j’ai quand même fait des choses assez variées : Harry Potter, médiéval fantastique, XVIIème siècle, années 1920, futuristes, urbains, space opera, steampunk… Je me sens apte à pratiquer tous les genres… Sauf un seul. Si je deviens Maître RPG je tiens à signaler à mes futurs élèves que je serais dans l’incapacité de leur apprendre à écrire la moindre scène de sexe… ¬¬’
Du côté de l’analyse, mon expérience se résume essentiellement à de la critique de fiche personnage et à tout ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant : du bon et du moins bon, le moins bon n’étant pas toujours là où on le croit…
Voilà, je crois que j’ai fait le tour en ce qui concernait mon expérience. =) Mais s’il y a un point que je n’ai pas abordé et dont je dois parler, il suffit de me le dire et je m’exécute (non, je ne veux pas dire par là que je vais me pendre…).

Invente-moi un exercice pour RPG sur-le-go
Bon, je pense que la première chose que je ferais avec mon élève, c’est un entraînement sur la fiche perso. Ça dépendra de la fiche qu’il a faite et de ses envies, bien sûr, mais pour moi, c’est une étape importante, surtout pour rendre l’écriture de cette fiche agréable. Elle semble parfois être un véritable calvaire aux joueurs inexpérimentés, alors qu’elle pourrait très bien être une véritable partie de plaisir. Et puis aussi parce que bien travailler sa fiche permet d’avoir un personnage plus consistant et améliorer ainsi le RP.
Mais pour ma candidature, je vais choisir autre chose, par commodité.

Je vais faire comme ma moitié et m’adresser à un joueur imaginaire… (Sauf qu’elle a déjà mis le grappin sur l’appellation « Padawan »… Faut qu’je trouve autre chose… ¬¬ )

My girl, je vais te proposer un exercice plutôt ardu, en tout cas selon moi. Si commencer un sujet n’est pas une chose facile, répondre à un premier post ne l’est pas forcément plus. Tu peux te retrouver dans plusieurs situations : le premier post du sujet est impeccable, il t’inspire et dans ce cas, pas trop de soucis pour répondre. Ou alors il n’est pas si bien que ça, il n’est pas forcément mauvais, mais il ne s’y passe pas grand-chose et il ne t’inspire pas beaucoup. Dans ce cas, tu me réponds : « c’est simple, je passe mon chemin et je vais voir ailleurs s’il fait meilleur ». Oui mais non. D’abord, il se peut que tu te sois engagée à répondre et dans ce cas, my girl, il va bien falloir que tu répondes ! Ou alors tu as un grand cœur et tu es triste de voir ce pauvre premier post qui attends tristement une réponse… Bref, il se peut que tu sois amené à rencontrer ce genre de situation. Et puis quand on est un warrior, on ne recule devant aucun obstacle ! x)

Voici donc ton exercice : je vais te proposer le premier post d’un sujet. Il sera sans doute fort correct, mais il n’amorcera aucune situation très intéressante. La scène sera banale à pleurer. Ton travail consistera à répondre à ce premier post. Mais attention, pas n’importe comment ! Tu devras utiliser les éléments déjà mis en place pour déclencher toi-même une situation susceptible de rendre le sujet intéressant et/ou amusant.
Attention, n’oublie pas de respecter le cadre donné par le premier post !

Citation :
Chez Mac.
Le soir tombait et l’enseigne lumineuse multicolore qui ornait la façade d’une modeste maison citadine s’alluma. Oui, Theodore Albinsky, dit Mac, avait installé une enseigne lumineuse sur sa petite maison, comme s’il s’agissait d’un restaurant. Il arrivait d’ailleurs parfois que l’on pousse sa porte (toujours ouverte) et que l’on entre chez lui en quête d’un bon repas. Et en général, on le trouvait ! Comme ce soir-là…

C’était un jeune couple qui sortait en ville, pour se retrouver, pour passer un bon moment ensemble. Ils cherchaient un restaurant, pas trop cher avec une bonne ambiance. Les lettres multicolores attirèrent leurs yeux sur cette petite maison coincée entre deux autres, toutes aussi modestes. À l’extérieur, il n’y avait ni prix ni menu, mais l’enseigne était bien là. « Chez Mac ». Cela ne pouvait être qu’un restaurant, un bar ou une brasserie. Timidement, le jeune homme s’approcha et appuya sur la poignée de la porte d’entrée : elle était ouverte. Une clochette laissa échapper un doux tintement et tout doute se dissipa. De toute façon, personne ne laissait ainsi sa porte ouverte. Le jeune couple entra dans un sombre corridor dont le mur de droite était bardé de portemanteaux. Au bout du couloir, une porte était ouverte sur une pièce vivement éclairée. Mais à peine firent-ils quelques pas que la silhouette d’un jeune homme se dessina dans l’encadrement de la porte ouverte devant eux… Il était habillé curieusement, mais son sourire était chaleureux et il mit à l’aise les deux jeunes gens.

Mac se fichait pas mal de savoir pourquoi les gens venaient ainsi chez lui. Et il se fichait encore plus de savoir si sa maison était un restaurant ou non. Quand on venait lui demander un repas aimablement, il acceptait volontiers de l’offrir. Il s’approcha donc et tendit une main vers le jeune couple.

« Bonjour ! Que puis-je pour vous ? Laissez-moi vous débarrasser de vos manteaux ! »

Bien sûr, tout cela n’était pas fait pour les détromper quant à la nature de sa maison. Mac aida donc les deux jeunes personnes à se défaire de leurs vêtements qu’il suspendit aux portemanteaux.

« Nous souhaitons dîner. Vous avez une table pour deux ?
- Oh, j’ai une grande table vous savez ! Deux personnes, ça ira très bien. Qu’est-ce que vous voulez manger ? »

Les invités d’un soir de Mac restèrent perplexes un moment. Le magicien leur fit signe de le suivre et ils obéirent. Ils pénétrèrent dans une salle à manger de taille moyenne au centre de laquelle se trouvait une grande table rectangulaire en bois sombre, entourée de huit chaises. Mais ce n’était pas une salle de restaurant. C’est ainsi que le couple se rendit compte de son erreur. Le jeune homme s’éclaircit la gorge avant de demander poliment :

« Mais… Excusez-moi… Ce n’est pas un restaurant ici ?
- Un restaurant ? Oh non ! C’est chez moi, ici ! [i]Répondit jovialement Mac.
Mais c’est mieux non ? Je vous assure que je me débrouille très bien en cuisine, alors installez-vous, faites comme chez vous, je m’occupe de tout ! »

La jeune femme et le jeune homme se regardèrent, ahuris. Ils n’en revenaient pas… Cet homme les laissait entrer chez lui comme ça et leur proposait de rester pour dîner. C’était plutôt difficile à croire… Pourtant… Le sourire de Mac leur parut si sincère, si chaleureux et si innocent qu’ils ne doutèrent pas un instant de sa bonne foi. Alors ils acceptèrent. Ils s’installèrent l’un en face de l’autre à la table et attendirent. Content comme une poule qui vient de trouver un couteau, Mac leur adressa un large sourire puis passa dans la pièce suivante : la cuisine. Il prit un tablier, le passa autour de son cou et noua la ficelle dans son dos. Le magicien jeta un œil dans son frigo et dans ses placards afin de voir ce qu’il avait à disposition. Puis il composa son menu : en entrée, une salade avec croûton et chèvre chaud au miel, du foie de veau et des pâtes pour le plat de résistance et pour le dessert, des bananes flambées feraient l’affaire !
Mac rassembla les ingrédients sur une petite table ronde. Il se rendit alors compte qui la bouteille de vinaigre balsamique était vide. Et bien ce n’était pas grave ! Il suffisait d’aller en acheter à la supérette du quartier…

Le magicien enleva son tablier et, tout en passant en coup de vent dans la salle à manger, il déclara :

« Il me manque juste une petite chose, je reviens tout de suite ! »

Il laissa les deux jeunes gens béats dans sa salle à manger et s’arrêta dans le corridor pour fouiller les poches de l’un de ses manteaux. Il y trouva son porte-monnaie et le fourra dans la poche de son pantalon. Puis il sortit de la maison à grandes enjambées, direction la supérette.

Oui, Mac laissa seuls, chez lui, deux inconnus. Cela ne lui posait pas de problème. Il n’était pas vraiment très attaché à ses possessions matérielles. Le vol ne l’avait jamais effrayé. De plus, il était un grand magicien. Il retrouvait presque toujours les objets auxquels il tenait et qu’il perdait. De toute façon, Mac était persuadé que le jeune couple était parfaitement honnête. Tout ce qui le préoccupait à cet instant, c’était d’acheter son vinaigre balsamique le plus rapidement possible pour ne pas faire attendre ses invités.
Il entra dans la petite supérette de quartier, se dirigea droit sur le rayon épicerie fine, attrapa la fameuse bouteille remplie de liquide carminé et se fraya un chemin jusqu’à la caisse… Où l’attendait une queue monumentale pour l’heure qu’il était. Mac se plaça sagement derrière le dernier client en gémissant :

« Oh non… »

Ses invités allaient devoir attendre plus longtemps que prévu…

_________________
Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG Gif-an11 Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG Gif-an13
Friendly mushroom! Mushy giant friend!
© Sokka shouté au jus de cactus.
Revenir en haut Aller en bas
Black Rainbow
¤ Déesse de Happy Ending ¤
Black Rainbow

Féminin Nombre de messages : 173
Age : 29
Niveau de Français : °Quelqu'un veut m'évaluer? =)°
Citation du moment : « Si on n'a jamais connu la sensation de sa main sur notre dernière côte, quelle chance a l'amour? »
Coup de coeur : Ton avenir te détruit? Détruis ton avenir.
Date d'inscription : 16/06/2008

Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG Empty
MessageSujet: Re: Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG   Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG Icon_minitimeDim 1 Fév - 2:05

Ta candidature ! Merveilleux. ^^

Ton exercice est très original, je n'aurais moi-même jamais pensé à en faire un sur les posts inintéressants (appelons-les comme ça). J'aime beaucoup comment tu penses : différemment, de manière originale. Tu vas dans les recoins auxquels on ne touche d'ordinaire pas...

Je dois avouer que je suis un peu paresseuse ce soir, et je n'ai pas tellement envie de te faire passer de p'tit test supplémentaire... d'autant plus que je te fais déjà confiance. Alors j'accepte ta candidature avec joie !
Bienvenue dans l'équipe !
Revenir en haut Aller en bas
http://loner.forumactif.org
 
Lovely.Snail pour un poste de Maître~RPG
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤..Happy Ending..¤ :: Parce qu'il faut bien commencer quelque part... :: • L'Autel • :: • Les Nuages •-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser